GRAND MAGASIN DU PRINTEMPS

Paris 9

Illustrant la spécificité de cette architecture à Paris, au tournant des XIXème et XXème siècle, à Paris, avec l’emploi de techniques de construction mixte pierre/métal, ces bâtiments de l’architecte Sédille pour l’îlot 1, et des architectes Binet et Wibot pour l’îlot 2 des Grands Magasins du Printemps, ont été adaptés et transformés au gré des nécessités commerciales.

 

Après l’identification et l’analyse des différentes pathologies affectant, dans ses structures comme dans les modénatures de ses façades, et toitures, un programme de restauration de ces bâtiments, dont une partie est protégée au titre des Monuments Historiques, a été défini en plusieurs tranches incluant l’élévation de la rue de Charras, suivie des travaux en cours de réalisation sur le Boulevard Haussmann.

 

Ces travaux comprenaient :

- la restauration des élévations des îlots 1 et 2,

- la restauration des brisis sur les deux îlots,

- la restauration des rotondes, avec les couvertures des dômes et des lanternons.

A la fois intervention structurelle lourde pour maîtriser les désordres de stabilité des façades à ossatures métalliques et modénatures en pierre de taille, l’opération se caractérise aussi par les différentes métiers d’art impliqués dans cette restauration : panneaux de mosaïques, vitraux, garnissage des baies en panneau de luxfer, sculptures et reliefs en zamack patiné et doré, sculpture en pierre, couvertures métalliques à écailles et ornements en zinc dorés à la feuille.

Ainsi, c’est près de vingt corps de métier qui sont intervenus sur ce chantier qui s’accompagnait, sur le boulevard Haussmann, d’une bâche décorative

Maître d'Ouvrage :
France Printemps et Direction
du Patrimoine
Maîtrise d'Oeuvre :
GMDP Architecture
Mission de Maîtrise d'Oeuvre :
Intervention en milieu occupé
Surface :
14 000 m²
Montant des travaux :
26 M€

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/16